Le Burn-out, quand tout s’arrête !

« Douleurs, tensions, épuisement, … quand le corps s’exprime. »

 

Qu’est-ce que le Burn out ?

Le Burn out est le dernier recours pour votre esprit et votre corps. Il est le freinage d’urgence!!!

Il raisonne et désigne littéralement l’action de se consumer venant de l’anglais « to burn » brûler !

Le Burn out est un état d’épuisement mental, physique et émotionnel grave qui touche l’être humain. Il survient après de longues périodes d’exposition à des situations de stress permanent et prolongé. Il est aussi un stade critique dans l’évolution du stress!

Le Burn out semble souvent survenir tout d’un coup, pourtant il est le résultat d’un processus lent, d’une tension continue durant de long mois ou années jusqu’à l’épuisement.

Être en crise c’est quoi ?

Perte de sens dans une souffrance surgissant au carrefour de une ou plusieurs ruptures inattendues, la crise interpelle le sujet qui la vit dans ses priorités et l’amène à une réévaluation radicale de ses projets de vie.

La personne ressent subitement une peur intense, irraisonnée, couplée à des troubles somatiques (pas forcément tous à la fois !) :

Symptômes émotionnels

  • Stress
  • Burn-Out
  • Dépression
  • Sentiment de mal-Être et de souffrance
  • Crise de nerfs ou de larmes au travail comme à l’extérieure (pétage de plomb)

Symptômes physiques

  • Douleurs (musculaires ou articulaires, maux de tête)
  • Troubles musculaires (tremblements)
  • Troubles du sommeil
  • Troubles de l’appareil digestif
  • Infections à répétitions
  • Impressions d’étouffer
  • Hypertension
  • Vertiges ou étourdissements
  • Nausées, vomissements
  • Maladies cardiovasculaires

Lors d’une crise d’angoisse s’ajoutent à cela une peur de mourir, une impression de devenir fou, une perte de contrôle des émotions et du comportement : cette sensation de malaise généralisé peut être de quelques minutes… mais aussi durer plusieurs heures, la personne en ressort littéralement épuisée.

La crise est une proposition et une invitation à nous arrêter (souvent d’une manière très inconfortable, brutale, voire violente,…). Elle est souvent nécessaire autant que salutaire! C’est un message du corps  (STOP).

Trois types de symptômes mis en avant

Epuisement général (physique, émotionnel, intellectuel, psychique,…) 
Constamment insatisfaite la personne ne sait plus s’imposer de limites, ni dans son travail, ni dans sa vie de tous les jours. L’individu perd espoir d’atteindre ses objectifs.

Disparition de l’empathie et déshumanisation: perte de la relation humaine, dérapage dans le comportement « explosion, accès de colère, perte de recul qui permet de relativiser les problèmes et de les gérer,…), l’individu à tendance à s’isoler.

Perte de l’enthousiasme au travail, vie privé, vie sociale,… l’individu épuisé perd confiance en lui, doute, perd ses repères, se démotive, il développe un sentiment d’incompétence, glisse dans la résignation, la honte et finit par s’isoler.

Qui est concerné ?

Il n’y a pas de profil ou de métier type, mais on reconnaît qu’il sévit principalement dans le milieu professionnel où les individus sont exposés au stress, aux contraintes, aux frustrations, et où les capacités relationnelles et émotionnelles sont fortement sollicitées. Mais on peut aussi le rencontrer chez une femme au foyer qui n’arrive plus à faire face devant la multitude des tâches et à s’occuper de ses enfants.

Il y a aussi de plus en plus de Burn out chez les adolescents!

Gérer le Burn out !

Pour sortir d’un Burn out, il est souvent indispensable de se faire aider par son médecin traitant, un psychologue,… suivre une thérapie peut être d’un secours précieux et complémentaire!

Le Burn out est une crise. Cependant, « attendre ou espérer que cela passe » en prenant patience ou des vacances, est un emplâtre sur une jambe de bois

Prendre les signaux au sérieux, s’arrêter, laisser s’installer le silence et le doute, reprendre du souffle, prendre soin de soi dans la bienveillance, faire le point et renouer avec l’enthousiasme exige des semaines, voire des mois (eh oui !). Il s’agira de se « dé-nouer », se « ré-concilier »  pour « se-relier » et « re-créer ».

Prenez votre temps, car le corps et l’esprit mettent du temps avant de se remettre.

Peut-on prévenir le Burn out?

Ecoutez les signaux que votre corps vous envoie. Essayez d’évacuer votre stress en pratiquant une activité physique et/ou pratiquez des techniques de relaxation.

Evitez la frustration et le sentiment d’échec, il est préférable de fixer des objectifs précis et réalistes. Il est également important de fixer des limites à votre engagement professionnel, social, familial,..

Apprenez à reconnaître les situations et les événements qui vous stressent de façon négative, afin d’essayer de les prévenir ou de les éviter.

Efforcez-vous d’apprendre à dire « NON » lorsque cela est préférable. Réfléchissez avant d’accepter!

En cas de stress au travail, ne gardez pas vos soucis pour vous. Parlez-en à vos proches ou à des personnes qui connaissent le même type de problème. Communiquez et partagez vos émotions. L’isolement contribue à l’épuisement émotionnel.

En cas de fatigue, mieux vaut éviter les excitants tels que le café, le thé, le chocolat, les sodas et le sucre, l’alcool et si possible le tabac.

Vaincre le Burn out par la sophrologie !

La sophrologie est l’outil approprié pour vaincre le Burn out et sortir de ce lui-ci! Elle permet de retrouver le chemin de la reconstruction, de se réapproprier toutes les parties du corps, esprit,… qui se sont éclatés en différents morceaux.

La sophrologie va vous permettre au fur et à mesure des séances de reprendre contact avec votre corps, de retrouver l’énergie, la ré-harmonisation de votre espace émotionnel et de vous réinscrire dans un nouveau projet de vie, un futur positif !

 

Page d’accueil